Informations relatives à la Gestion de patrimoine

Le rôle du Notaire en matière de gestion patrimoniale
En matière de patrimoines, petits ou grands, il existe une règle d'or : la diversité, source de sécurité face aux changements imprévus. L'équilibre entre les divers éléments d'un patrimoine, actifs financiers et biens immobiliers par exemple, limite les risques de perte.

Certains éléments de votre patrimoine peuvent être destinés à vous procurer des revenus, tandis que d'autres peuvent être réservés à votre usage. Peut-être avez-vous aussi des projets (déménagement, retraite) et vous voulez disposer de votre capital dans deux, trois, voire dix ans. La composition de votre patrimoine devra tenir compte de ces exigences.

Le rôle du Notaire est celui d'un conseil en organisation et en transmission patrimoniales. Il diffère de celui des conseillers en gestion de patrimoine que sont les banquiers, les assureurs et les gestionnaires de patrimoines indépendants, car le Notaire intervient toujours dans le cadre d'une approche globale du patrimoine de son client, en assurant un suivi à long terme. Il va ainsi l'appréhender sous tous ses aspects et intégrer les différentes composantes d'une opération, telles que l'âge du détenteur du patrimoine, la composition de sa famille, ses objectifs en matière de transmission, la fiscalité applicable.

Il analysera avec vous toutes les particularités de votre situation, y compris dans la perspective d'une transmission future.

Les aspects fiscaux seront pris en compte même s'ils ne permettent pas, à eux seuls, de prendre une bonne décision patrimoniale.

Les projets de chacun sont uniques et doivent faire l'objet d'une analyse spécifique. La diversité des individus impose la variété des solutions. Votre Notaire le sait. N'hésitez pas à le rencontrer.

Organiser la transmission de son patrimoine
Les avantages de la donation
Donner une somme importante à ses enfants ou petits enfants (sous forme d'argent ou autre) est possible dès lors que l'on respecte certaines formalités juridiques et fiscales.

Assurance vie
Attention à la rédaction de la clause bénéficiaire…
La rédaction de la clause bénéficiaire d'un contrat d'assurance-vie constitue, en dépit de son apparente simplicité, un exercice souvent délicat pour le souscripteur. Cette difficulté reste fréquemment méconnue et peut donc occasionner de cruelles désillusions aux personnes que le souscripteur entendait gratifier.

Union NOtariale FInancière

Notre métier : accompagner les Notaires de France dans l'analyse du patrimoine privé et professionnel.